Nantes jour 2 (mardi)

la_cigale_nantes.jpg

Excellent repas mardi soir à La Cigale. La Cigale éclaire le cœur de Nantes depuis le 1er avril 1895 et ce n’est pas une blague. Si vous voulez passer pour un érudit, annoncez entre la poire et le fromage qu’elle est l’œuvre de l’architecte céramiste Émile Libaudière.

Et pour enfoncer le clou, ajoutez qu’elle témoigne de la démesure de l’époque Modern Style. Si les bourgeois Nantais y étaient à leur aise, La Cigale a toujours fait de l’œil aux artistes. Les surréalistes adoraient l’endroit et y avaient leur table comme André Breton ou Jacques Prévert. Jacques Demy tourna là, son Lola en 1961 et les comédiens de passage au théâtre en face font rituellement honneur à sa carte. Classé monument historique en 1964, la belle Cigale se mua en self-service… Sauvée de l’abandon en 1982, elle sortit de l’oubli tel un phénix de ses cendres pour repartir à la conquête des cœurs et des palais. Emblématique de la culture nantaise, haut lieu du goût, de la gourmandise et du savoir-vivre dans la tradition des grandes brasseries françaises du XIXe siècle, l’adorable Cigale fait toujours l’actualité.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://dotclear-4.nojo.fr/index.php?trackback/557

Fil des commentaires de ce billet