Visite du palais de la découverte

Palais_de_la_decouvere.jpg

Samedi : visite du palais de la découverte.

Le site officiel.

Le Palais de la découverte est un musée et centre culturel scientifique parisien. Il est situé dans le VIIIe arrondissement, avenue Franklin-Delano-Roosevelt. Il a été créé en 1937 par Jean Perrin (Prix Nobel de physique en 1926) et Jean Rostand (pour la section Biologie) lors de l'exposition Internationale « Arts et Techniques dans la Vie moderne ». Il se voit attribuer 25 000 m2 : l'aile ouest du Grand Palais (appelé aussi « Palais d'Antin ») construite par l'architecte Albert-Félix-Théophile Thomas.

L'ambition du Palais est de montrer aux jeunes que l’homme moderne peut appréhender les nouveaux défis du monde, notamment ceux qui dépendent de développements scientifiques et techniques. Il propose des expériences et des démonstrations scientifiques.

Depuis le 1er janvier 2010, le palais a fusionné avec la Cité des sciences et de l'industrie au sein d'un établissement commun nommé Universcience.

Il accueille 600 000 visiteurs chaque année.

À l'origine, alors que le Science Museum à Londres et le Deutsches Museum à Munich par exemple traitent ensemble la recherche et ses applications pratiques et techniques, le Palais obéit à une volonté de présenter la recherche fondamentale et ses méthodes, tandis que la technique est hébergée au Musée des arts et métiers. Le Palais se caractérise aussi par un aspect grandiose et spectaculaire qui force le respect, où la pénombre est de rigueur pour mettre en valeur l'exposition de beaucoup de sections : fluorescence et phosphorescence, optique, décharges dans les gaz, électrostatique, pendule de Foucault, rayons cathodiques, rayons X, biologie, planétarium… Ce caractère s'estompera peu à peu à partir des années 1970 (les détracteurs des nouvelles scénographies, tels Denis Buican affirment que le Palais ressemble de plus en plus à une kermesse). Par exemple, le musée ne comportait pas de buvette à cette époque. A l'endroit de la buvette actuelle se trouvait une gigantesque colonne de verre montrant clairement que la nature n'a plus horreur du vide passé une certaine hauteur d'eau.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://dotclear-4.nojo.fr/index.php?trackback/615

Fil des commentaires de ce billet